Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Antoine Page : " Bilal s'affranchissait de tous les codes..."

VIDEO |2018, 20'| 15597 kilomètres plus tard... En 2012, Antoine Page, documentariste, et Bilal Berreni aka Zoo Project, street artiste, embarquent dans un vieux camion Mercedes avec deux idées en tête, rejoindre Vladivostok et tout repeindre sur leur passage. C'est assez bien d'être fou (en salle à partir du mardi 28 mars 2018) aurait tout aussi bien pu être une chanson de Bob Dylan qu'un roman de Jack London. C'est un road-movie hors du temps, une invitation à l'errance, un appel à l'aventure, aux rencontres, un hommage à l'horizon lointain... Le réalisateur nous parle de cette incroyable odyssée transsibérienne et de son regretté complice, tragiquement disparu en 2013.

Retrouvez C'est assez bien d'être fou en salle à partir du mardi 28 mars 2018 :

À Paris :

Lucernaire - Tous les jours à 20h40 + mer 14h15, ven 11h, sam 14h45, lun 14h15.

L'Entrepôt - Tous les jours à 21h40

MK2 Gambetta - Tous les jours à 10h40

 

À Lyon :

Ciné Duchère - jeu 20h, dim 19h, lun 18h

 

A Grenoble (Saint-Martin d'Hères) :

Mon Ciné - Mercredi à 20h30 + vendredi 14h30 et 18h15, lundi 16h

 

La sortie du film fait parti d'un hommage rendu à Bilal Berreni, mort en juillet 2013 à l’âge de 23 ans. Elle sera acccompagnée de l'édition de livres sur son travail et d'installations.

Pour plus d'informations :

https://www.zoo-project.com/hommage/ et https://www.cestassezbiendetrefou.com/