Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Dino Risi
Réalisateur • Scénariste
Sa biographie

Bénies soient les années soixante dix qui, grâce à un italianophile passionné (Simon Mizrahi, aujourd’hui disparu) ont vu surgir sur les écrans des bouquets de comédies italiennes plus extravagantes les une que les autres. Tous les mois, de nouveaux films italiens, drôles et critiques, bons comme des croissants chauds. C’est que la France avait du retard et l’on vit soudain, comme des films tout neufs, certains inédits des années soixante, apparaître dans les salles d’exclusivité à côté de ceux fraichement tournés. La critique française eut vite ses préférences. Monicelli tenait en respect (Le Pigeon, c’était un repère). Comencini attendrissait par sa façon de filmer l’enfance et l’adolescence. Scola tournait ses meilleurs films (Nous nous sommes tant aimés, Une journée particulière...) justement à ce moment là, à la fin des années soixante dix. Risi, lui, était à part. Régulièrement, ses films étaient de gros succès publics. Mais ce Risi était moins facile à cerner que les autres. D’abord destiné à devenir médecin psychiatre, Risi n’avait rien du cinéphile acharné. Tourna...
En savoir plus

700006-SD_jingle-comedie-italienne.mp4