Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Pascal Bonitzer
Scénariste
Sa biographie

Il surprend pourtant son monde en 1996 avec une comédie quasiment burlesque (Encore), brillant autoportrait aux dialogues incisifs qui lui vaut le prix Jean Vigo.

Passé tardivement à la mise en scène – il a d’abord été scénariste pour André Techiné et Jacques Rivette (plus de dix films) – c’est en pleine maturité qu’il brosse une sorte de tableau amoureux de la fin du XXème siècle, avec crise du couple, chute des idéologies et virilité en pleine déchéance. Si l'on met entre parenthèses sa partie de cluedo cinématographique (Le Grand alibi, d'après Agatha Christie), tous ses films - Rien sur Robert (1999), Petites coupures (2003), Je pense à vous (2006) – dévoilent les béances de personnages masculins désemparés, sur un ton à la fois tragique et comique.

La vie amoureuse y est vécue comme un cauchemar lacanien, les héros s’enfoncent dans des spirales paranoïaques, mais son regard transcende ces naufrages en de purs moments de plaisir cinématographique.